5 décembre 2014

Le concept

La Banquiz : Open source start-up program

La Banquiz est un accélérateur de start-ups numériques du logiciel et des technologies du libre. C’est un programme d’accompagnement pour les entrepreneurs du libre.

Basée à Pessac, sur la métropole bordelaise, initié par le cluster néo-aquitain des technologies libres Aquinetic et par la technopole Bordeaux Unitec.

Basée à Pau, initié par le cluster aquitain Aquinetic et par la technopole Hélioparc.

A la fois pépinière et accélérateur, La Banquiz propose un programme de 6 mois intenses durant lesquels un entrepreneur doit passer du « geek » au chef d’entreprise, de l’idée au « produit ».
Aussi, il est accompagné individuellement et collectivement par un expert : dans la réflexion stratégique, la structuration du Business Plan, la recherche de financements… pour maximiser ses chances de réussite.

Le dispositif  est dimensionné pour pouvoir suivre chaque année six nouveaux projets en deux cycles. Chaque promotion de start-ups est liée durant cette période :

Pour qui et pourquoi La Banquiz ?

pingouin libre de droit (C) Ian DuffyEn référence au système d’exploitation libre « Linux », dont le logo est un pingouin, La Banquiz accueille des « petits pingouins », entrepreneurs du logiciel libre.

Le cluster Aquinetic est de plus en plus approché par des candidats à l’entrepreneuriat : des « libristes » voulant porter leur projet d’entreprise, mais freinés par le fossé entre la communauté très technique, la culture du secteur libre, et le monde de l’entreprenariat.

En conjuguant leurs expertises, Aquinetic, Bordeaux Unitec et Hélioparc créent La Banquiz pour soutenir les entrepreneurs du libre.

Un territoire favorable au Libre

Le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine peut se targuer d’être la première collectivité française à avoir structuré la filière et créé un cluster du logiciel libre. Un vrai pari dans l’optique du développement économique pour la collectivité qui participe au financement du pôle Aquinetic, de Bordeaux Unitec et d’Hélioparc.

L’objectif : irriguer le territoire de nouveaux outils et logiciels, libres et accessibles à tous.

Un esprit promo

La métropole bordelaise et la région paloise on vu exploser l’entrepreneuriat sur leurs territoires. Le nombre de projets à suivre montre aujourd’hui les limites de l’approche individuelle de l’accompagnement et doit faire évoluer ce modèle historique.

Pour industrialiser l’accompagnement qualitativement, Aquinetic, Bordeaux Unitec et Hélioparc ont misé sur l’intelligence collective. Les initiateurs de La Banquiz prônent mise en commun du suivi pour faire réfléchir ensemble des chefs d’entreprise afin qu’ils s’aident mutuellement à murir leurs stratégies et leurs solutions.

La Banquiz met dans un même lieu et dans un même temps de progression des porteurs de projet pour favoriser l’échange d’expérience entre les entrepreneurs, meilleur moyen de créer cette intelligence collective en cohérence avec l’esprit du libre.